top of page

Au conseil de son ami Debussy de travailler la "forme" de ses œuvres. La réponse d'un Satie vexé ne se fit pas attendre. "Tu veux de la forme, Debussy ? Eh bien en voilà ! En forme de poire !"

Trois morceaux en forme de poire est une composition pour piano à quatre mains d'Erik Satie achevée en septembre 1903.

Il s'agit là de l’une de ses œuvres les plus emblématiques, et l’une des plus appréciées des amateurs de piano à 4 mains.

Başak İdil Özen et Edmon Şar
composent le
duo Sesshin

SeSshinduo a été créé en 2019 pour étudier et interpréter des œuvres pour piano à 4 mains de la musique du XXe siècle, qui éclairent la production d'aujourd'hui et dont les interrogations musicales restent valables.

La partition offre une synthèse de la période de Satie dite "mystique" (Sarabandes, Gymnopédies, Gnossiennes, Pièces froides) et de ses pièces légères pour le cabaret et le music-hall. Les Trois Morceaux en forme de poire, qui ne devaient être que deux à l’origine, sont finalement sept : « Manière de commencement », « Prolongement du même », « I », « II », « III », « En plus », « Redite ». Leur structure tourne ainsi en dérision l’idée d’introduction et de conclusion d’un cycle, les pages complémentaires occupant davantage de place que les trois pièces annoncées dans le titre. 

234-02_lg.png
POIRE 2.png

Une version de la poire d'Erik Satie par son ami Man Ray 1969

MR.PNG

Man Ray parle d'André Breton et de l'aventure surréaliste, assis à coté de sa toile préférée, une œuvre dont il ne s'est jamais défait "La Poire d'Erik Satie"

Man Ray et Jean Wiener se souviennent de leur étonnant et énigmatique ami commun, Erik Satie

En hommage à Erik Satie & Man Ray

bottom of page